Organigramme institutionnel de l’UDAF

 

 

L’UDAF de Seine Saint Denis rassemble 24 associations familiales locales.

Les associations familiales désignent ou élisent les membres du Conseil d’administration, lors de l’Assemblée générale.

 

 

L’Assemblée générale

 

Elle a lieu une fois par an.

Elle est composée des représentants des associations et des fédérations des mouvements familiaux du département.

 

L’Assemblée générale a pour rôle de définir, d’orienter et de contrôler les actions de l’Udaf :

 

– elle entend les rapports et se prononce sur la gestion du Conseil d’Administration.
– elle approuve les comptes, vote le budget.
– elle renouvelle les membres du Conseil d’administration soumis à son élection.

 

 

Le Conseil d’administration

 

Le Conseil d’Administration est composé, de 18 membres. Pour moitié élus par l’Assemblée générale et pour moitié, désignés par les mouvements familiaux, renouvelables par moitié tous les deux ans. Le Conseil d’administration a tous les pouvoirs utiles au bon fonctionnement de l’Udaf et ratifie les décisions prises par le Bureau. Il assure entre autres, le suivi des représentations et les travaux des commissions sectorielles.

 

 

Le Bureau

 

Le Bureau est élu par le Conseil d’administration. Il est composé d’un président, d’un vice-président, d’un secrétaire, d’un trésorier et d’un trésorier adjoint. Il compte actuellement 6 membres. Le Bureau est désigné pour deux ans.

 

 

La Direction

 

La Directrice est mandatée par le Conseil d’administration pour gérer l’ensemble des activités de l’Udaf.

 

 

Liste des membres du Conseil d’Administration 2012-2014

 

Serge BARDIN – CSF Romainville
Stéphane BERNARDELLI – Jumeaux et plus du 93
Lucien BOUIS – CSF Gagny
Françoise BRIN – CSF Gagny
Ginette CONTRASTIN – AGF Le Raincy (Familles de France)
Christianne COSTA – Association Départementale des Veuves et veufs du 93 (ADVC)
Jean-Marcel DESSAIX – UNAFAM
Sébastien DRUESNE – Jumeaux et plus du 93
Roger FEINSTEIN – Association Générale des familles de Villemomble
Maria JEANNEY – Association Départementale des Veuves et veufs du 93 (ADVC)
Aminata KONE – CSF Aulnay (UD CSF)
Jean-Claude MICHELET – AFL de  Bondy (CDAFAL)
Maurice MENDES da COSTA – AFL Saint Denis
Joseph NEHME – Association Familiale Catholique Gagny Montfermeil
Marie-France WATERLOT – Association des familles de Bondy
Alaya ZAGHLOULA – AFL Livry (CDAFAL)

 Présidente Honoraire : Claudine SIMMER

 

Liste des membres du Bureau 2012-2014

  

Président – Maurice MENDES da COSTA
Vice Président : Roger FEINSTEIN
Trésorier : Lucien BOUIS
Trésorier Adjoint : Stéphane BERNARDELLI
Secrétaire : Sébastien DRUESNE
Administrateur membre : Jean-Marcel DESSAIX

 

 

 

Les Commissions

 

 

La commission de contrôle

 

Cette commission a pour objectif de veiller à la conformité des listes des adhérents. Elle examine les demandes d’agrément des associations et des fédérations et elle prépare les élections pour l’Assemblée générale.

 

 

La Commission Habitat

 

Elle a pour but d’aborder les sujets d’actualité :

 

  • La politique des attributions des logements ;
  • La mise en œuvre des surloyers ;
  • Rappel des modes de calcul « Masse niveau » ;
  • Règlement intérieur des Commissions d’attribution ;
  • Visite de logements par les candidats avant l’attribution ;
  • Mise en place des nouveaux statuts OPH ;
  • Conseil de concertation locative ;
  • Dossier ADIL sur la loi « DALO » ;
  • Restitution des journées représentants en Région ;
  • Les Conventions d’utilité sociales, (CUS).

 

Le Groupe de Travail Santé

 

Ces rencontres réunissent les représentants familiaux, désignés par l’UDAF 93, pour défendre les intérêts des familles dans les établissements de santé du département. Elles permettent d’analyser les questions soulevées à partir :

 

–     des commissions telles que les Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la prise en charge (CRUQPC) …

 

–     des problématiques qui se posent sur le département : diagnostic des besoins, état des lieux de la qualité des soins et de la prise en charge des malades et des usagers des établissements,

 

–     des évolutions qui se font jour dans le nouveau système de santé avec la mise en place de l’ARS et des conférences de territoire.

 

 

 

Principales problématiques étudiées en 2011 :

 

Quelles évolutions dans la prise en compte de la parole de l’usager ?

–     entre les deux instances Conseil d’Administration et Conseil de Surveillance  La gouvernance a changé. Le directoire prend les décisions politiques, d’où l’importance des interventions des représentants des usagers pour qu’ils ne soient pas davantage minorés, et qu’ils disposent de toutes les informations nécessaires  y compris au sein de la CRUQPC.

–     Dans le cadre de la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (2009), l’ARS a réactivé les Contrats Locaux de Santé (CLS), avec une volonté de coordination. Certaines municipalités, qui agissent avec des établissements de santé, ou rendent des services dans le domaine de la santé, ou encore, qui mènent des actions de type sanitaire, ont signé des contrats locaux de santé (St Denis – Aulnay – Epinay et Stains).

Quelles sont les conséquences de la Réforme de la loi sur l’hospitalisation sans consentement de juillet 2011 ? Le malade peut se voir traité comme un délinquant, sorti de son lieu de vie – parfois menotté – et conduit au milieu de délinquants au tribunal. Il est ensuite remis aux infirmiers, qui sont laissés seuls pour gérer une situation qui peut être difficile.

Alertée par ses représentants familiaux, l’Udaf est intervenue auprès de l’Unaf sur les risques encourus, du point de vue du respect des libertés et des personnes. Ce point a fait l’objet d’un communiqué.

Famille et santé, quelle qualité de prise en charge dans les établissements de santé en Seine St Denis ? Face à l’inquiétude de nos représentants, au regard des disparitions d’équipements sanitaires de plus en plus nombreuses dans ce département,  sous prétexte de rationalisation, il s’agissait tout d’abord de rappeler aux usagers le principe du droit au libre choix, puis de recueillir l’appréciation des familles quant à la qualité des services rendus.